Shop Mobile More Submit  Join Login
Usagi and Goku by NekoAmine Usagi and Goku by NekoAmine
This art is part of my "Top 10 Male Favourite Characters"


FRANÇAIS

Miyamoto Usagi est un ronin (un samouraï sans maître) qui traverse le Japon de l'ère d'Edo, parfois pour un but précis (genre rentrer chez lui, faire un pèlerinage...), parfois sans but. Sur le chemin il rencontrera de nouveaux amis, des ennemis, s'impliquera dans des histoires qui ne le regardera pas et devra déjouer des complots. En clair, il lui arrivera pas mal de tuiles. Heureusement pour lui qu'il est fine lame, bien qu'il répugne à tuer et à gaspiller des vies, mais bon, s'ils l'ont cherché aussi... :p

Le personnage d'Usagi se base sur le samouraï Miyamoto Musashi. Les personnages sont animaliers, et le lézard/dinosaure sur l'épaule d'Usagi est un tokage, une espèce sauvage, parfois domestique, omniprésente dans l'univers d'Usagi.

Son dessinateur est Stan Sakai, un auteur japonais qui a fait les beaux-arts à Hawaii et s'est installé aux Etats-Unis. Donc contrairement à ce que l'on peut penser, Usagi Yojimbo est un comic américain, et non pas un manga! Une amalgame qui demeure chez nous puisque la version francophone publiée par Paquet est au format manga, alors que le format original est l'A4.

J'ai un coup de cœur particulier pour ce comic car les histoires sont extrêmement bien conçues, riches et passionnantes. La psychologie des personnages est bien étudiée et bien qu'il y a pas mal de morts (car combats à l'épée), l'auteur ne met jamais en scène ces meurtres de façon violente, mais de façon comique avec des grimaces de douleur. J'apprécie aussi le style graphique de l'auteur qui sait manier le noir et blanc à merveille, avec des résultats très chouettes, malgré un encrage au rendu d'encrage rapide à certains moments. Quoique dans les premiers volumes, Usagi tout comme le style paraissent raides, mais le style gagnera en souplesse par la suite. Usagi Yojimbo est une œuvre encore assez confidentielle chez nous, qui mérite d'être connue et découverte, d'autant plus que les tomes sont à un prix abordable, à 5 euros max.

Quant à Son Goku, est-il encore utile de le présenter? =D Personnellement, j'ai toujours apprécié les Dragon Ball plutôt que les DBZ pour son mélange d'aventures, de combat et d'humour, qui était complètement inédit quand j'ai découvert la série. Alors que DBZ était beaucoup trop long, avec pas mal de situations et de stratégies différentes certes, parfois un peu d'humour assez timide, mais tout ce qu'on retient des histoires c'est le combat, le combat et toujours plus de combat pour finir sur du combat dantesque apocalyptique. Cependant, je ne sais pas ce qu'il est de l'équilibre de l'histoire dans le manga, il parait que c'est différent. Quant au petit Goku, j'adore sa grande naïveté, son innocence et son enthousiasme, tout en étant le gamin le plus balèze que l'humanité ait jamais porté!


ENGLISH

Miyamoto Usagi is a rabbit ronin (a masterless samurai) living in Japan of Edo era. He's traveling through the country, often for some reasons (pilgrim, going back to his village...), often with no goal. Through his path he'll meet new friends, some foes, will get involved in cases that was none of his business and will have to foil some conspiracies. To sumarize, some mishaps will come to him. Good thing he's a master of sword, even if he's reluctant to take enemies' lives... but in the other way, it serves them right :p

The character of Usagi is based upon the samurai Miyamoto Musashi. His universe is full of anthro characters, and that kind of lizard/dinosaure on the shoulder of Usagi is a tokage, a wild species (often a pet animal) omnipresent in this universe.

Stan Sakai is the cartoonist. He was born in Japan, made his fine-arts studies in Hawaii and now lives in the Unites States. This is why "Usagi Yojimbo" is an American comic, and not a Japanese manga. I say that because this wrong vision is still present in France, as the comics are published here in manga format, and not in its original A4 format.
I really appreciate this comic because the stories are really well written, rich and exciting. The psychology of characters are credible, and even if there are many deaths (because of sword fights), there's no apparent violence, because the cartoonist illustrate deaths and murders with humoristic grimaces. I also enjoy the drawing style: he masters its inking technique and his works are, at some moments, wonderful, even if sometimes it looks quickly drawn. In the first stories the characters looks a bit stiff, but then the inking will earn fluidity that suits well to the characters, especially to Usagi.

As for Goku (Son Goku in French), is it still necessary to introduce him? =D I've personally preferred Dragon Ball than DBZ, thanks to his mix of adventures, battles and humor, which was completely new when I discovered the series. On the contrary, DBZ was way too long (around 300 episodes) with some interesting situations, strategies and a little of humor, but the only think that reminds of of the story is battles, fierce battles, more astonishing battles to end up with apocalyptic battles. Howerer, I don't know what about the balance of the story in the manga, I've heard it was different. As for the little Goku, I love how naive, innocent and enthusiastic he is, while being the strongest kid ever!

By the way, Dragonball and DBZ were aired here since 1988 and 1990, and the manga was published since 1993! [/boasting mode]
Add a Comment:
 
:iconbigou:
Bigou Featured By Owner Dec 19, 2010
Merci pour ce magnifique dessin et l'explication qui va avec. Je Commanderais "Usagi" à José, je suis sur que mon inattendu retour dans sa librairie spécialisé lui fera plaisir !

Quand à Dragon Ball (qui ne se coltine jamais le moindre "Z" dans le manga) pour ce que j'en ai lut, l'équilibre est mieux respecté (et les noms des personnages aussi, même si c'est pas ça pour autant) mais le combat est quand même la seule chose à vraiment rester, ça et une paire de gags un peu plus drôle que les autres qui aident un peu à faire passer la pilule. Il y a tout de même quelques passages où l'esprit d'origine de la série revient faire coucou, comme le passage où Gohan va au lycée. (Great Sayaman !)
Par contre, l'édition chez Glénat est assez Chaotique : Sous la couverture de la vielle édition en sens français s'en cache en réalité deux, qui s'échange le rôle d'adaptation la plus pourrie, et surtout la plus mal imprimé, en fonction des chapitres. (D'autres par contre sont superbement bien adapté, dans une édition ou dans l'autre.) La réédition en sens japonais semble bien mieux lotis, mais ça reste à vérifier.
Reply
:iconnekoamine:
NekoAmine Featured By Owner Dec 19, 2010  Hobbyist Digital Artist
C'est vrai, y'avait les épisodes de Sayaman, ainsi que le permis de conduire et quelques scènes des tournois qui étaient très sympas. Malgré tout, ces scènes restent trop diluées et discrètes par rapport au ton de tension et de sérieux que l'on ressent globalement dans la série.

Quant au manga, Glénat a en plus lancé pas mal d'éditions différentes pendant presque 20 ans, en plus des éditions kiosque, y'a de quoi se sentir un peu paumés. Si on veut faire la collec, il faut privilégier la ultimate edition, celle à couverture rouge en cours d'édition. Il y a les pages du début de chapitre en couleur, l'impression est de bonne qualité (les noirs ressortent bien) et d'après Ada la traduction est plus fidèle aux dialogues japonais. Le souci de fidélité est tel qu'on trouve même des petits astérisques pour expliquer le sens de certains mots qu'a voulu employer à l'auteur. Cependant j'ai aperçu que dans une case de la VF de cette édition, y'avait une expression en arrière-plan qui subsiste en néerlandais...

Glénat vendait aussi des coffrets de 2 mangas avec les couvertures originaux, mais c'est trop bête que l'impression de l'or sur le coffret était systématiquement décalée par rapport à son emplacement prévu (ça fait tache!).

Et si je devais attribuer un prix d'adaptation la plus pourrie, je le décerne sans hésitation aucune au générique français de DBZ!!!

Bonne lecture avec Usagi :D
Reply
:iconbigou:
Bigou Featured By Owner Dec 20, 2010
Adaptation ?!? En fait le générique français de DBZ est une création original de Dorothé, ce qui est, je crois, pire encore.

Pour le coups des coffret, ceux qu'avais José ne semblais pas avoir ce problème de décalage. o0
Reply
:iconnekoamine:
NekoAmine Featured By Owner Dec 20, 2010  Hobbyist Digital Artist
C'est vrai, "création" est le mot approprié... malheureusement :p
Bah, tous les coffrets que j'ai vu ont eu ce décalage de couche d'or, c'est ce qui m'a dissuadé de les acheter.
Reply
Add a Comment:
 
×




Details

Submitted on
December 18, 2010
Image Size
333 KB
Resolution
1000×722
Link
Thumb
Embed

Stats

Views
680
Favourites
14 (who?)
Comments
4
Downloads
8
×